Le Répit repos

Le GIP SAP

Le GIP SAP est un groupement d’intérêt public proposant notamment un dispositif de soutien et d’accompagnement des aidants familiaux.

L’objectif du dispositif répit-repos, initié par le GIP-SAP, est d’apporter une aide aux aidants familiaux pour prévenir les risques d’épuisement dans l’acte quotidien d’accompagnement d’une personne handicapée ou dépendante en leur proposant une solution « à la carte » de répit et de repos.

Ce dispositif qui s’adresse naturellement aux aidants des bénéficiaires de la prestation de compensation du handicap (PCH – volet aide humaine), se décline sous trois formes :

1/ une bourse d’heures accordée à l’aidant, qui pourra être remplacé à son domicile ou accompagné par un professionnel agréé, et profiter à son gré de ces moments de détente,

2/ les séjours Grand Air, qui consistent à proposer une offre d’accueil aidant et aidé adaptée sur un temps court (2 à 4 jours) dans des centres de loisirs (Les Thermes de Cilaos ou le Village Corail de Saint-Gilles),

3/ l’accueil de jour et l’accueil temporaire en famille d’accueil

Pour en savoir plus, vous pouvez appeler le numéro vert 0800 53 00 02. Une équipe d’évaluation du GIP-SAP est à votre disposition pour analyser vos besoins et définir l’éligibilité à ce dispositif entièrement financé par le Conseil Général.

Pour en savoir plus, consulter ici un article dédié au répit repos sur le site de la MDPH974.

Une MAF : Maison d’Accueil Familial

Le Conseil Départemental, aux côtés du GIP SAP, a inauguré, le 23 Octobre dernier, la nouvelle Maison d’Accueil Familiale, située à Saint Denis, la Providence.

Cette structure expérimentale permet d’offrir d’une part, une solution de répit aux aidants familiaux pour prévenir leur épuisement physique et moral et d’autre part, un cadre familial et convivial pour l’accueil de personnes dépendantes à la charge des aidants.

La Maison d’Accueil de la Providence propose un « accueil à la journée » de 1 à 12 journées par an, du mardi au vendredi, sur une plage horaire de 8h à 17h dans le cadre d’une halte répit. Est également mis en place un « accueil familial » avec hébergement de 3 nuits à 30 nuits maximum par an.

Elle accueillera plus particulièrement les aidants familiaux de personnes âgées GIR 3 et 4 et/ou de personnes en situation de handicap.

L’équipe professionnelle de cette nouvelle structure se compose d’accueillantes familiales, de bénévoles, d’administratifs et de personnel médico-social.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

L’accueil temporaire en Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux (AT)

L’accueil temporaire permet à des personnes en situation de handicap de tous âges d’être accueillies dans un établissement pour une durée limitée avec ou sans hébergement. Pour y être admis, il faut en faire la demande auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Une participation aux frais d’accueil est parfois exigée.

L’accueil temporaire vise notamment à :

  • développer ou maintenir les acquis et l’autonomie de la personne accueillie et faciliter ou préserver son intégration sociale,
  • proposer une solution d’urgence ou non à une interruption momentanée de prise en charge,
  • organiser, pour l’entourage, des périodes de répit.

L’accueil temporaire est organisé pour une durée limitée à 90 jours par an.

Il peut être organisé :

  • en mode séquentiel, c’est-à-dire par périodes programmées sur l’année,
  • à temps complet ou partiel,
  • avec ou sans hébergement, y compris en accueil de jour.

L’accueil temporaire est organisé pour une durée limitée à 90 jours par an.

Il peut être organisé :

  • en mode séquentiel, c’est-à-dire par périodes programmées sur l’année,
  • à temps complet ou partiel,
  • avec ou sans hébergement, y compris en accueil de jour

Pour en savoir plus, cliquer ici.